Le canton de Pessaré remporte le trophée de la 4ème édition du festival de la musique traditionnelle du rythme SOO des moins de 20 ans dans la Binah

Le canton de Pessaré remporte le trophée de la 4ème édition du festival de la musique traditionnelle du rythme SOO des moins de 20 ans dans la Binah

Le canton de Pessaré remporte le trophée de la 4ème édition du festival de la musique traditionnelle du rythme SOO des moins de 20 ans dans la Binah

C’est  devant  un public des grands jours, que la 4ème édition du festival de la musique traditionnelle du rythme soo des moins de 20 ans  a rendu son verdict ce vendredi 06/12/19 à Pagouda. Après les phases préliminaires, tous  les groupes retenus représentants les neufs cantons de la préfecture de la Bianah  étaient  au  rendez-vous de la phase finale en présence  des cadres administratifs, politiques  et des chefs traditionnels.

Dans leurs discours de circonstance,  le Maire de la commune de Binah1 Monsieur Henri BAMAZE et le Directeur de Culture du tourisme et des loisirs de la région de la kara Monsieur EDJIDOMELE komla ont tour à tour invité la population de la préfecture Binah et surtout les promoteurs culturels, à faire  du patrimoine culturel immatériel,  un véritable vecteur de développement. Les discours ont fait place a la phase éliminatoire,  ou les neufs  groupes folkloriques composés des jeunes filles et garçons âgés de moins de 20 ans se sont rivaliser d’ardeur et d’enthousiasme devant un jury composé de trois membres.

A l’issu de cette phase, seuls les quatre meilleurs groupes ont été retenus pour la phase finale. Cet ultime étape à mis au prise les groupes folkloriques des cantons de Pagouda, Pessaré ; Pitikita et de lama-Dessi.

C’était un véritable régal de voir ses jeunes  jouer et danser au rythme  de la musique traditionnelle SOO au grand Bonheur du public parmi le quel on notait entre autres  cadres natifs de la Binah présents, le Ministre  des Droits de l’Homme chargé des Relations avec les Institutions de la République Christian TRIMUA. C’est lui qui a remis le trophée du vainqueur au groupe folklorique du canton de Péssaré  classé premier devant les groupes des cantons de Pagouda et de PItikita classés respectivement 2ème et 3ème.

Le Ministre a profité  de cette occasion pour  féliciter l’initiative  et encourager les jeunes  qui ont brillé par le talent et surtout  leur maîtrise  de la danse traditionnelle du rythme soo.

Faisant le bilant de cette 4ème édition, le promoteur Jules ASSIMA a d’abord témoigner toute sa reconnaissance au Ministre en charge de la Culture du Tourisme et des Loisirs ; qui grâce a son appui par l’entremise du  Fonds d’Aide à la Culture, ce projet est viable et assure inexorablement la promotion de notre patrimoine culturel immatériel. Aujourd’hui, la musique traditionnelle   du rythme soo est jouée et dansée  dans les églises,  les écoles lors de la semaine culturelle et  dans toutes  les activités socioculturelles comme le témoignent les religieux,  les enseignants et  des chefs canton. Pour le promoteur le pari est gagné ; mais le défi à relever  reste à  repousser les limites de ce défi à travers la promotion pour assurer une pérennité à notre danse du rythme soo.

Rappelons que deux prix spéciaux ont été offerts respectivement au Ministre en charge de la Culture du Tourisme et des Loisirs et  au Directeur du Fonds d’Aide à la Culture (FAC) pour leur dévouement pour la promotion de la culture de notre pays le Togo.